Rechercher une Maison de santé

Innovation : ouverture d'une Maison de la Pneumologie

l'Antadir, la SPLF et leurs partenaires associatifs unissent leurs expertises au service de la santé respiratoire des Français !

Publié le 24 octobre 2021

Plus d'un Français sur deux s'estime mal informé sur les symptômes devant alerter d'un risque de maladie respiratoire, alors que 52% d'entre eux rencontrent des problèmes récurrents à ce sujet, selon le sondage réalisé, en juillet 2021, par la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF) et l'institut de sondage IPSOS. En pleine crise sanitaire, ces résultats révèlent la nécessité de répondre urgemment aux défis posés par la santé respiratoire en France.C

'est dans cette perspective que La Fédération Antadir, spécialiste de la prise en charge à domicile des patients en insuffisance respiratoire, la SPLF et l'ensemble de leurs partenaires associatifs[1] se réunissent au sein d'un même lieu, pour développer la recherche et améliorer les réponses médicales apportées dans ce domaine. Située au 68 boulevard Saint-Michel à Paris, la Maison de la Pneumologie permet à l'ensemble de ses acteurs de rester implantés dans le quartier historiquement consacré à la recherche en santé respiratoire.

Des acteurs réunis pour améliorer la prise en charge des maladies respiratoires en France

L'Antadir, la SPLF et leurs partenaires associatifs s'engagent au quotidien en faveur de l'amélioration de la prise en charge des maladies respiratoires en France. Grâce à la complémentarité de leurs expertises et à un important réseau d'entraide, ces acteurs, rassemblés au sein de la Maison de la Pneumologie, partagent la volonté de faire naître des projets communs, au service des patients. Ils portent notamment l'ambition de :

  • Développer la recherche médicale dans le domaine respiratoire
  • Optimiser la formation médicale continue
  • Améliorer les solutions de prise en charge proposées aux patients atteints de maladies respiratoires à l'appui d'évaluations techniques et cliniques des dispositifs médicaux prescrits, ou encore à travers la mise en place d'études médico-techniques, économiques et sociales
  • Optimiser les parcours de soins dans ce domaine

« Nous sommes très fiers d'avoir contribué à la création de cet espace commun. Ces nouveaux locaux permettent à l'Antadir de passer un message fort sur sa volonté de contribuer à réunir et fédérer la Communauté Médicale pour la prise en charge des patients à domicile, dans un contexte où les enjeux démographiques vont considérablement amplifier cette alternative. La Maison de la Pneumologie nous permettra, sans nul doute, d'aller plus loin encore dans le travail collectif que nous menons en faveur de la santé respiratoire en France, dans l'objectif commun d'améliorer la qualité de vie des Français concernés ! », déclare le Pr. Boris Melloni, président de la Fédération Antadir.

A l'initiative de la SPLF, ce collectif mobilisé a d'ores et déjà mis en place les Etats Généraux de la Santé Respiratoire. Ce projet de participation citoyenne vise à recueillir les propositions des Français pour répondre aux défis posés par la Santé respiratoire à horizon 2022. L'ensemble des contributions seront présentées le mercredi 8 décembre 2021 lors d'un évènement national, placé sous le Haut Patronage du Président de la République.

« Je suis très heureuse d'inaugurer, ce jour, la Maison de la Pneumologie, aux côtés de l'ensemble de nos partenaires et des parties prenantes. Cette maison incarne désormais le nouveau point d'ancrage des professionnels engagés en faveur de l'amélioration de la prise en charge de la santé respiratoire en France et donne un nouvel élan à l'ensemble des projets que nous portons ensemble ! » affirme le Pr. Chantal Raherison-Semjen, présidente de la SPLF.

Un collectif indispensable à la gestion de la crise sanitaire

Les acteurs associatifs, aujourd'hui réunis au sein de la Maison de la Pneumologie, ont su démontrer toute leur importance, pendant la crise sanitaire, en mettant à disposition des établissements hospitaliers leurs nombreuses ressources. Celles-ci, aussi bien humaines que matérielles, ont été déployées sur l'ensemble du territoire métropolitain comme dans les outre-mer.

Dès le début de l'épidémie, les SARD (Services d'Assistance au Retour à Domicile) membres de la Fédération Antadir se sont mobilisés pour soutenir les personnels hospitaliers. Ils se sont assurés de la continuité des prises en charge à domicile et ont apporté leur expertise technique et leurs ressources aux différentes structures de santé concernées. Ils ont mis à disposition des hôpitaux, des établissements de santé et des EHPAD, du matériel indispensable à la prise en charge des patients COVID, organisé des formations théoriques et pratiques (pour la ventilation artificielle, la trachéotomie et l'utilisation des respirateurs prêtés) au bénéfice du personnel paramédical affecté en urgence aux lits de réanimation COVID. L'ensemble des adhérents d'Antadir ont activement participé au désengorgement des hôpitaux les plus saturés.

La Fédération Antadir a, quant à elle, créé une hotline pour apporter une assistante technique et opérationnelle 24h/24h aux personnels médicaux mobilisés, mis en place un accès rapide aux notices d'utilisation des respirateurs de domicile, et mis à jour une application permettant de déverrouiller les dispositifs médicaux. La Fédération a également organisé plusieurs mouvements de solidarités entre les membres de son organisation afin de trouver, donner et envoyer, en urgence, près de 100 concentrateurs d'oxygène en Guadeloupe, en Polynésie ainsi qu'en Nouvelle-Calédonie.

"Malgré le rôle essentiel que les SARD et, plus largement les prestataires de santé à domicile (PSAD), ont joué pendant la crise, leur activité est aujourd'hui menacée. Acteur central de la communauté scientifique et médicale, l'Antadir est particulièrement préoccupée par l'impact des dernières mesures du ministère de la santé et les nouvelles baisses tarifaires imposées au secteur, dans le cadre du PLFSS 2022. Celles-ci mettent en péril le service rendu et la qualité des traitements prescrits aux patients que nous souhaitons impérativement garantir. Ces mesures vont également à l'encontre de l'objectif affiché du gouvernement de vouloir favoriser le virage ambulatoire et la parcours de soins en s'appuyant sur les professionnels de santé de ville, que nous sommes. Interpellée par cette situation inquiétante, la Fédération Antadir contribue à fédérer tout le corps médical pour faire reconnaitre le service rendu par les PSAD aux patients et au système de santé. Plus de 5700 lits d'hôpitaux ont été fermés en 2020, il faut donc assumer et trouver des solutions ! Le gouvernement doit soutenir le transfert de l'hôpital vers le domicile en s'appuyant sur les PSAD, véritables pivots du parcours de soins dans la coordination du retour à domicile des patients ! " ajoute Boris Melloni.

La SPLF partage avec l'Antadir ses valeurs humanistes. Cela s'est notamment illustré par la constitution et l'activation d'un réseau d'entraide au sein de l'espace francophone, pour apporter un soutien concret aux territoires dans le besoin.


Quelle est la perception des Français de la santé respiratoire ?

Résultats préliminaires du sondage IPSOS / SPLF - Juillet 2021


? 52% de la population française rencontre des problèmes respiratoires récurrents.
? 50% des personnes qui présentent des symptômes quotidiens sévères n’ont même jamais été diagnostiquées.
? 3 Français sur 10 seulement estiment avoir un risque élevé de contracter un jour une maladie respiratoire.
? 38% des Français ne savent pas qu’il existe des symptômes permettant de suspecter une maladie respiratoire.
? 54% des Français s’estiment mal informés sur les symptômes devant alerter d’un risque de maladie respiratoire : 58% d’entre eux estiment l’être sur les examens médicaux à réaliser pour diagnostiquer les maladies respiratoires et 60% sur les différents types de maladies respiratoires existantes.



Maison de santé



Maisons de Santé et Pôles de Santé : Trouver une Maison de Santé ou un Pôle de santé en France. L'actualité des maisons et pôles des santé. Le coin des professionnels avec des outils et une veille sur le marché des maisons de santé.

Formulaire de contact

Professionnel de santé, nous vous aidons à trouver un local dans une maison de santé pour vous installer.

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mention légales en bas de page) Si vous ne souhaitez pas que vos données soient transmises à nos partenaires , veuillez le signaler dans la partie message du formulaire.


FERMER