Rechercher une Maison de santé

Avec kiplin, 12 maisons sport santé des pays de la loire se mobilisent pour les patients atteints de maladies chroniques

Elles proposent des jeux connectés d’activité physique aux patients atteints de maladies chroniques

Publié le 01 juillet 2021

A l'occasion des vacances d'été, l'éditeur de jeux de santé nantais Kiplin et la Structure Régionale d'Appui et d'Expertise (SRAE) Nutrition des Pays de la Loire, proposent des jeux connectés centrés sur les bienfaits de l'activité physique, dans le cadre du dispositif « ON Y VA ! » porté par l'Agence Régionale de Santé (ARS) et la Délégation Régionale Académique à la Jeunesse, à l'engagement et aux sports (DRAJES). Destiné aux patients atteints de maladies chroniques de la région, il les encouragera à bouger-marcher, munis de leur smartphone, pour renouer avec une activité physique régulière. Ces jeux de santé sont adoptés par de plus en plus de structures de soins dans le cadre du suivi des patients.

La sédentarité et le manque d'activité physique se sont accrus durant les périodes de confinement. Les patients atteints de maladies chroniques (diabète, obésité, cancer, maladies cardio-vasculaires, lombalgies...) particulièrement vulnérables au Covid ont parfois mis entre parenthèses, pendant de longs mois, leurs activités physiques en plein air pour se protéger.

Or, pour ces patients, la baisse d'activité physique constitue un facteur aggravant de leur état de santé. L'activité physique régulière permet en effet de réduire les complications et les risques de récidives de plus de 26 pathologies chroniques.

Pour encourager ces patients à reprendre ou maintenir la pratique d'une activité physique régulière, durant les vacances d'été, Kiplin et la Structure Régionale d'Appui et d'Expertise (SRAE) Nutrition des Pays de la Loire proposent, du 28 juin au 18 juillet, un défi d'activité physique adaptée (APA) aux usagers des 12 Maisons Sport-Santé de la région. L'initiative s'inscrit dans le cadre du dispositif régional « ON Y VA ! ».

Le principe : Pour participer à ce défi connecté, les patients doivent bouger (marcher, courir, pédaler...) munis de leur smartphone. Ce dernier, grâce à l'application Kiplin, va mesurer leurs mouvements et les convertir en points, leur permettant de progresser dans le jeu.

Plusieurs équipes au sein des Maisons Sport-Santé sont en compétition entre elles, et un challenge met également en concurrence ces 12 Maisons Sport-Santé. Les gagnants seront ceux qui auront effectué le plus de pas durant ce défi. Un outil de recueil sécurisé des données de santé permet aux acteurs de santé initiateurs de ce défi, de suivre l'activité de leurs patients, et de les accompagner vers un changement durable de leurs comportements.

Kiplin développe cette solution digitale pour les établissements de santé depuis 2014. Ces jeux de santé, qui sont conçus avec l'appui d'un comité scientifique de dix experts, permettent ainsi aux patients de pratiquer l'APA à distance, en dehors des seules séances en présentiel.

« On y va ! » la démarche de prescription d'activité physique et sportive adaptée en Pays de la Loire

Depuis 2016, une loi rend possible la prescription d'activité physique par les médecins notamment pour le traitement des personnes atteintes d'affections de longue durée.

« ON Y VA ! » est précisément le dispositif régional destiné à faciliter la pratique d'une activité physique aux malades chroniques dans les Pays de la Loire. Soutenu par l'agence régionale de santé (ARS) et la Délégation Régionale Académique à la jeunesse (DRAJES), l'engagement et au sport des Pays de la Loire, ce dispositif est piloté par la SRAE Nutrition, la Structure Régionale d'Appui et d'Expertise intervenant en Pays de la Loire.

Cette démarche crée du lien entre professionnels de santé et encadrants. Elle propose aux médecins des outils pour rédiger leurs prescriptions d'activité physique mais aussi de mieux connaître le tissu local en termes d'activités physiques ou sportives adaptées. Aux encadrants, elle donne la possibilité de faire davantage connaître les activités physiques ou sportives adaptées mises en place dans la région.

Pour accéder aux activités physiques proposées par le dispositif « ON Y VA ! », les patients atteints de maladies chroniques suivent 3 étapes : dans un premier temps, leur médecin leur prescrit une activité physique sur ordonnance. Ils réalisent par la suite avec leur médecin ou dans une Maison Sport-Santé un bilan personnalisé. Des activités adaptées encadrées leurs sont alors proposées.

« Nous sommes ravis que nos jeux digitaux de santé soient proposés dans le cadre du dispositif de sport sur ordonnance piloté par la Structure Régionale d'Appui et d'Expertise intervenant en Pays de la Loire. Cela nous permet de participer à une politique de santé publique déployée sur notre territoire et de proposer aux patients de bénéficier d'une innovation numérique développée près de chez eux. » se félicite Vincent Tharreau, fondateur de Kiplin.

Les jeux de santé Kiplin, une solution qui rencontre un succès croissant auprès des prescripteurs de soins

Cette solution, sur le modèle de la télémédecine est déployée par un nombre croissant d'établissements de soins, pour assurer un suivi continu à distance des patients.

  • A l'Institut de Cancérologie de Lille Métropole, Ramsay Santé et Kiplin déploient un programme d'activité physique adaptée. Combinant des activités en présentiel, distanciel et connecté, il s'étendra sur une période de 3 ans et concernera 500 patients ayant terminé? leur

traitement pour un cancer digestif ou un cancer du sein.

  • A l'Institut de Cancérologie de l'Ouest (ICO) et au Centre de lutte contre le cancer Léon- Bérard à Lyon, 140 patients atteints de cancer participent à APACO, un programme d'APA à distance qui combine jeux de santé connectés et séances d'APA en
  • La clinique Claude Bernard - Ramsay Santé à Ermont (95) propose à 120 patients en chirurgie bariatrique (traitement de l'obésité) de jouer avec Kiplin, en équipe avec leurs soignants, avant et après l'opération

  • L'AP-HP (Assistance Publique des Hôpitaux de Paris) propose Kiplin à des patients atteints de Les patients des CHU Henri Mondor, Tenon, Saint-Louis et l'Hôpital Européen Georges Pompidou jouent en équipes avec leurs soignants.

Maison sport-santé



Le ministère des Sports et le ministère des Solidarités et de la Santé ont agréé en Janvier 2020 les 138 premières Maisons Sport-Santé certifiées. Ces établissements sont destinés à accompagner les personnes souhaitant débuter ou reprendre une activité physique et sportive pour leur santé et leur bien-être.

Formulaire de contact

Professionnel de santé, nous vous aidons à trouver un local dans une maison de santé pour vous installer.

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mention légales en bas de page) Si vous ne souhaitez pas que vos données soient transmises à nos partenaires , veuillez le signaler dans la partie message du formulaire.


FERMER